Le boitier ont ou sfp : le guide complet

Pour relier la fibre à votre box Internet, il existe deux boîtiers : ONT ou SFP. Qu'est-ce que ces deux boîtiers ONT ou SFP ? Comment fonctionnent ces boîtiers ONT ou SFP ?

boitier ONT, boitier SFP, ONT SFP

La vitesse de téléchargement et d'ouverture sur Internet

La norme la plus connue pour les particuliers et les professionnels est la vitesse de téléchargement et d'ouverture d'une page de site Internet. Pour exemple en prenant deux vitesses : celle du siècle dernier est celle apportée par la fibre optique : avec une vitesse de 2 Mbits, le téléchargement d'un clip vidéo se déroule en 1 minute et 45 secondes. Avec une vitesse de 50 Mbits, il suffit de 4 secondes pour télécharger le même clip. Avec la fibre comme avec le câble la fourchette des vitesses est variable : que ce soit la connexion câble ou fibre optique elles donnent accès à des débits de 30 Mbits à 1 Gbits (1000 Mbits). Inutile de dire à quel point la productivité d'une entreprise de service qui utilise sans cesse Internet a besoin de la technologie la plus rapide. D'autant que la masse de données envoyées par la fibre est sans commune mesure avec celle du câble en cuivre ! Avant de rentrer dans les détails techniques de l'ensemble des matériels dédiés à la fibre et son rêve (pas toujours réalisé) de vitesse de transmission, faisons un peu de vocabulaire.

Qu'est-ce que la fibre ?

Née dans les années 1950 pour le monde médical (endoscope) la fibre optique utilise des câbles de verre ou de plastique souple insérés dans des boîtiers isolés. Ensuite elle fut utilisée pour diffuser des données à environ deux tiers de la vitesse de la lumière (100 000 km/s). Aujourd'hui le réseau à fibres optiques remplace les lignes téléphoniques d'autrefois et bien entendu le câble coaxial. Un câble de téléphone en fibre optique transporte les données de millions d'appels téléphoniques. Cela permet aussi à tout le monde, outre de téléphoner de bénéficier d'un Internet haut débit. Dans le domaine des télécoms, la fibre optique utilise de la fibre monomode pour connecter l'ensemble des abonnés particuliers ou professionnels. Pratiquement tous les réseaux de télécommunications sont ouverts avec la technologie de la fibre optique. En France, il existe la fibre dite FTTH (fibre optique jusqu'à l'abonné), et le FTTLA (la fibre optique avec desserte finale par câble coaxial). Cette dernière est plus lente en terme de débit remontant depuis l'utilisateur vers le réseau.

boitier ONT, boitier SFP, ONT SFP

La fibre monomode ou multimode

Dans la fibre monomode le signal se déplace en ligne directe sans rebondir sur les bords du tuyau. La télévision par câble, Internet et le téléphone utilisent des fibres monomodes. Les câbles monomode envoient des données sur plus de 100 km. Dans les câbles multimode les faisceaux lumineux traversent le coeur envoyant des informations sur des distances relativement courtes, entre les réseaux informatiques. En ville ils sont utilisés par les opérateurs privés. Les réseaux FTTH (Fiber To The Home) ou réseaux FTTO (Fiber To The Office) utilisent les deux, suivant les spécificités et les besoins des installations. Free est le seul à utiliser la norme FTTH P2P (ou FTTH en mode point-à-point). Technologie dans laquelle chaque abonné dispose de son câble de fibre optique. Orange et Bouygues Telecom ont choisi la technologie moins coûteuse du FTTH GPON (pour Gigabit Passive Optical Network). Dans ce cas-là les opérateurs déroulent un câble optique dans lequel chaque fibre optique dessert presque une centaine d'abonnés.

Le parcours du signal

Le parcours du câble optique est le suivant : le signal part du terminal de ligne optique vers les matériels de distribution de zone situés dans les quartiers. Ces derniers le redirigent vers les matériels de dispatching dans les rues. Il part vers les OLT (Optical Link Terminal) et les splitter (ou diviseurs en français) posés dans les immeubles. Enfin le signal arrive dans les boîtiers situés chez les abonnés dans les boîtiers ONT et modules SFP. Malgré cette course à l'échalote moderne du signal, la rapidité d'échange des données est le principal avantage de la fibre optique.

Les boîtiers ONT (Optical Network Termination)

Ils assurent la liaison entre le réseau fibré des opérateurs et leur box : Orange et sa Livebox Free le propose sur sa box Révolution Orange avec sa Livebox Play SFR et la Power Bouygues avec la Must. Ce boîtier traite la lumière pour en transformer le signal en données électriques dites Ethernet. Le boîtier ONT est externe et raccordé au réseau de l'opérateur par un câble optique à la PTO (Prise Terminale Optique) ou prise murale optique puis court jusqu'à la box via un câble Ethernet. Pour synthétiser, le boîtier ONT sert à connecter la fibre optique à votre box. Tout comme le boîtier SFP dont nous allons parler maintenant.

Les boîtiers ONT et sécurité ?

Les boîtiers ONT utilisés en France sont faillibles, car ils ne disposent pas (ou presque pas) de pare-feu. Du coup des boîtiers (vérifier avec l'opérateur pour les entreprises) sont piratables. Tout comme le splitter posé au pied des immeubles et physiquement accessible. Il est alors très facile de le couper et l'immeuble dans son entier ne parviendra plus à accéder à Internet. Soyez prudent et évitez de laisser le matériel à la vue de tous. Mais votre syndic de copropriété sera sensible à vos doléances sur ce thème.

Les modules SFP

Il s'agit d'appareils qui permettent eux aussi de relier la fibre à votre box Internet. Mais si l'ONT se fixe au mur le module SFP se fixe sur votre box. C'est le matériel de l'avenir. Il remplace le boîtier ONT. Le module SFP est plus facile à paramétrer par les techniciens. Par exemple pour changer le signal optique sans changer de pièces internes. Orange et Free sont les seuls à l'utiliser. Chez Orange avec la sortie de la Livebox 4. Chez Free, le module SFP existe depuis 2011 sur la Freebox Révolution, et depuis 2015 sur la Freebox Mini 4K.

Demandez un diagnostic à votre fournisseur d'accès Internet

À moins de ne pas résider dans la « bonne » zone, mais un boîtier convertisseur optique, dit ONU (Optical Network Unit) palliera son absence. L'utilisation d'un module SFP nécessite impérativement la pose d'une PTO (Prise Terminaison Optique). Dans tous les cas il est impératif de pratiquer une simulation en ligne avec l'opérateur. Il effectuera un diagnostic pour déterminer quel matériel s'adapte à votre domicile pour un médecin par exemple ou une entreprise.

Vous trouverez plus d'informations à travers ce site .