Technologie nfc sur smartphone : ce qu'il faut savoir

La technologie NFC (Near Field Communication : Communication en champ proche), surnommée la technologie sans contact, s'invite de plus en plus dans notre quotidien à travers nos modes de paiement et nos cartes d'accès aux transports comme à notre logement. En juin 2016, déjà 11,5 millions de Français possédaient un smartphone équipé d'une puce NFC. Ces appareils prennent le relais de nos clés, de notre argent papier, de notre carte bancaire et bien plus encore. Le tout-en-un serait donc envisageable grâce à la technologie NFC sur smartphone. Le fonctionnement de cette technologie invisible reste néanmoins difficile à comprendre. Si elle s'applique dans différents domaines, son omniprésence dans les téléphones mobiles donne un aperçu global de ses capacités. De plus, bien que la technologie NFC soit implantée dans les smartphones les plus récents, ses utilisations diffèrent entre les appareils sous Android et ceux sous iOS. Voici comment s'y retrouver.

Technologie NFC, smartphone, iOS, android, opérateur, sans contact

Le NFC sur smartphone, comment ça marche ?

Si cette technologie est présente dans les smartphones depuis plusieurs décennies en Asie, le dispositif est arrivé plus récemment en France, où il se développe pas à pas sous l'oeil attentif de l'AFSCM (Association Française du Sans Contact Mobile). La technologie NFC sur smartphone ou un appareil photo nécessite l'implantation d'une puce dans l'appareil afin que les autres dispositifs équipés puissent interagir avec lui. Le smartphone pourrait alors bientôt venir remplacer toutes sortes d'objets comme les clés, les cartes de paiement et d'abonnements, et rivalise déjà avec la technologie Bluetooth. Si les utilisations d'aujourd'hui sont encore limitées, la technologie sans contact laisse rêveur quant à ses capacités futures.

La NFC sur le smartphone d'aujourd'hui

Il est déjà possible, grâce aux modèles de smartphones les plus récents, de régler ses achats en présentant son téléphone mobile devant le périphérique lecteur du commerçant. L'échange des fichiers et de données entre deux appareils est également facilité puisqu'il n'y a aucune autorisation à saisir entre les deux périphériques. Les appareils doivent seulement être à proximité (moins de 10 cm) l'un de l'autre. De plus, les systèmes d'exploitation de smartphones permettent à l'appareil de communiquer via le NFC avec des objets connectés de la vie courante tout aussi simplement.

Les modalités générales d'utilisation

La limitation du développement du NFC sur smartphone se situe au niveau des opérateurs téléphoniques et des fabricants qui peuvent, l'un comme l'autre, restreindre l'accès au paiement par puce ou exiger l'ouverture d'un compte bancaire prépayé pour activer ce service. En effet, les banques n'ont pas de partenariat avec tous les opérateurs. Ainsi, pour les règlements, les applications Google Pay, Apple Pay ou Samsung Pay seront, au minimum, indispensables. Enfin, tous les modèles d'appareils ne sont pas encore compatibles avec l'ensemble des applications nécessaires.

Le NFC sur le smartphone de demain

Les chercheurs en télécommunications envisagent d'implanter massivement des puces et des lecteurs NFC dans les smartphones afin de faciliter la mobilité des utilisateurs. L'intérêt serait de centraliser toutes les informations sur un seul support : le smartphone. Il contiendrait un ensemble de données autorisant l'accès à des renseignements sensibles. Ce service devrait alors pouvoir être utilisé même si l'appareil est éteint. Les questions de sécurité des données personnelles sont au coeur des débats, car si le tout-en-un représente une grande avancée pour l'utilisateur, elle pourrait, en cas de vol de l'appareil, s'avérer particulièrement dangereuse puisque l'accès aux données resterait en permanence possible. Il faut ajouter que l'utilisation de la technologie NFC depuis son smartphone oblige l'installation d'applications spécifiques, l'ajout éventuel d'un abonnement ou d'un compte prépayé et demande encore d'acheter des tickets, virtuels cette fois-ci. Les procédures peuvent donc sembler fastidieuses.

Technologie NFC, smartphone, iOS, android, opérateur, sans contact

La technologie NFC sur les smartphones Android

Les smartphones sous système Android ont été les premiers à être équipés de puces NFC. Aussi, les fabricants et les opérateurs de téléphonie mobile ont su développer des usages variés sur leurs différents modèles. D'ailleurs, la quasi-totalité du marché des appareils Android est équipée de la technologie NFC. Un logo sur la coque du smartphone renseigne l'utilisateur sur la présence de cet équipement. L'option de mise en fonctionnement du NFC se trouve facilement dans les paramètres de l'appareil, dans le menu Connexions.

Les modèles équipés

Presque la totalité des smartphones actuellement en vente dispose de la technologie NFC. Ainsi, les derniers appareils de Huawei, de Samsung ou de Motorola disposent d'une carte SIM contenant directement la technologie NFC. Malgré ce progrès, le transfert de données entre les téléphones de différentes marques n'est pas nécessairement possible, les puces n'étant pas toutes compatibles entre elles.

Les modalités d'utilisation sous Android

Hormis le bémol du transfert de données d'un appareil d'une marque à l'autre, les avantages de la technologie NFC sur smartphones Android sont pluriels. Pour se servir du NFC, il reste impératif de télécharger la ou les applications correspondant aux utilisations souhaitées. Il est d'ores et déjà possible de se servir de son smartphone Android avec ses appareils connectés de marques similaires ou compatibles comme les montres, enceintes, télévisions ou autres, et d'effectuer des paiements sans contact.

La technologie NFC sur les smartphones iOS

Apple a longtemps refusé d'intégrer la technologie NFC à ses appareils mobiles. Aussi, les modèles équipés et les possibilités d'utilisation sont limités aux appareils les plus récents. Toutefois, Apple rattrape la concurrence d'Android rapidement : fin 2018 l'application Launch Center Pro a ouvert les iPhones pucés NFC à plus de fonctionnalités.

Les modèles équipés

Seuls les modèles d'iPhones 7, 8 et les suivants sont équipés d'une puce NFC. Les utilisateurs des modèles précédents souhaitant bénéficier de cette technologie doivent donc s'équiper d'un smartphone plus récent.

Les modalités d'utilisation sous iOS

Avant la mise à jour de l'application Launch Center Pro le 28 décembre 2018, il était seulement possible d'effectuer des paiements via Apple Pay et de se servir de son iPhone comme d'une carte de transports. De plus, il était également nécessaire que l'application soit ouverte pour fonctionner. Celle-ci permet à présent de multiplier les interactions notamment avec les objets connectés. Toutefois les paramétrages restent assez complexes pour les non-initiés. De plus, Launch Center Pro n'est que partiellement gratuite. Le service NFC complet sur iPhone reste donc encore largement payant.

Découvrez un exemple du fonctionnement d'un smartphone en tant que titre de transport à travers ce site. Grâce à cette courte vidéo, vous comprendrez pas à pas comment installer et mettre en fonctionnement le paiement NFC sur votre smartphone :